Sommaire

L'euthanasie désigne un acte médical visant à donner la mort à un patient condamné en souffrance physique et psychique que rien ne peut plus soulager. On distingue deux types d'euthanasies, toutes deux interdites en France : l'euthanasie active et l'euthanasie passive. Certains pays européens comme la Belgique autorisent l'euthanasie, bien qu'elle reste très contrôlée. Zoom sur cet acte bien complexe.

Définition de l'euthanasie

L'euthanasie est un terme d'origine grecque qui signifie « bonne mort ». Ce mot désigne l'acte médical qui vise à donner la mort soit en la provoquant soit en arrêtant tout traitement :

  • l'euthanasie active où la mort est donnée par injection de substances mortelles ;
  • l'euthanasie passive où la mort est provoquée par l'abstention thérapeutique.

Deux cas marquants d'euthanasies en France

Ces dernières années en France, deux affaires ont rouvert le débat sur l'euthanasie.

Début des années 2000 : Vincent Humbert

Vincent Humbert était un jeune pompier de 19 ans lorsqu'il eut un grave accident de la route. Après 6 mois de coma, il devient paraplégique, aveugle et sourd. Tout à fait lucide malgré tout, il demanda alors au Président de la République de l'époque, Jacques Chirac, le droit de mourir par euthanasie. La demande n'ayant pas abouti, c'est la mère de Vincent Humbert, puis son médecin le Docteur Frédéric Chaussoy qui mirent fin à ses jours. Ils furent poursuivis par la justice pour empoisonnement. Une loi appelée Leonetti naîtra suite à cette affaire.

Vincent Lambert : un débat toujours en cours

Plus récemment, en 2010, le cas de Vincent Lambert a également rouvert le débat si complexe sur l'euthanasie. Ce jeune homme plongé dans un état de conscience minimal suite à un accident de la route est au cœur d'une bataille juridique opposant l'équipe médicale et la femme du jeune homme à ses parents, frères et sœurs. L'équipe soignante et la femme de Vincent Lambert proposant l'arrêt des soins au vu de son état de santé, la famille continue de s'y opposer.

Que dit la réglementation sur l'euthanasie ?

Euthanasie et réglementation en France

Suite à l'affaire Humbert, un texte de loi a été adopté en 2005. Il porte le nom du député Jean Leonetti à l'origine de ce texte. La loi Leonetti condamne l'euthanasie mais également l'acharnement thérapeutique. Cette loi permet à tout patient de refuser un traitement. Elle offre un cadre strict aux procédures liées à la fin de vie pour accompagner dignement les personnes. Elle privilégie également les soins palliatifs.

Lire l'article Ooreka

Euthanasie et législation en Europe

L'euthanasie reste interdite dans la plupart des pays européens. Les Pays-Bas ont malgré tout été les premiers à ouvrir leur législation à l'euthanasie. Ils ont été suivis par d'autres, comme la Belgique et le Luxembourg.

Dans ces pays, l'euthanasie, voire le suicide assisté, sont autorisés mais strictement encadrés par des lois.